72 h de sortie avec le pass Pfalzcard

Un témoignage de la famille Wolf, Bille (42), Henning (45), Felix et Tom (les deux âgés de 12 ans)

Nous emménageons dans notre petite maison de vacances sur la Route des vins allemande (« Deutsche Weinstraße ») quand notre hôtesse nous tend le pass Pfalzcard par surprise. « C’est tout nouveau et cette brochure vous informe sur tous les organismes de loisirs accessibles gratuitement pendant votre séjour dans le Palatinat. »

Vendredi 15h

Nos enfants sautent de joie et une heure plus tard ils sont assis dans un bus pour se rendre dans le village voisin afin de se rafraîchir dans la piscine Kalmitbad de Maikammer. Si nous les accompagnons pendant ce trajet gratuit en bus, nous avons préféré nous tourner vers une dégustation de vins dans la vinothèque de cette localité.

Vendredi 18 h

Nous sommes tombés sur une cave à vins pittoresque lors de notre petite balade à la découverte du village. Après nos réjouissances en droite ligne avec l’esprit palatin « pas compliqué », nous allons repêcher notre progéniture bien détrempée pour aborder la dernière étape du jour, le dîner.

Samedi 9 h 30

Nous avons opté pour une virée à vélo lors du petit-déjeuner. Nous nous rendons en bus à Kallstadt dans un premier temps, où nous pouvons emprunter des vélos pour toute la famille. Sur notre petit circuit à travers un chapelet de villages viticoles, nous rééquilibrons notre budget calorique par de délicieuses pauses de collation entre de magnifiques passages à vélo.

Samedi 11 h 

La région du Palatinat n’est pas en reste quand il s’agit de respirer de l’air salé bienfaisant à pleins poumons et notre virée à vélo prend ainsi la direction de Bad Dürkheim où se trouve un bâtiment de graduation.

Samedi 13 h

Nous avons failli le rater, notre bus décapoté à impériale. Comme dans les grandes métropoles d’Allemagne, il s’achemine d’une attraction touristique à l’autre. Ce carrosse nous emporte lui aussi gratuitement et nous « montons, montons jusqu’au château de Hambach » – le berceau de la démocratie allemande qui nous attire avec un voyage dans le temps pour explorer le passé de notre pays.

Samedi 19 h

Nous descendons à pied du château vers le petit village viticole de Hambach. Des amis nous ont chaudement recommandé un restaurant dans lequel nous devons nous restaurer sans plus tarder ! Que dire, ce fut tellement délicieux et nous sommes tout-à-fait rassasiés ! Heureusement qu’un bus circule encore !

Dimanche 10 h 

Le dimanche à 10 h tapantes, nous sommes prêts à restituer notre logement de vacances. Tout est déjà bien rangé dans la voiture et nous roulons en direction de Landau. Tom est notre ami des lézards et ceux-ci ne nous ont que trop peu salués lors de notre randonnée. Nous filons donc sans hésiter visiter le complexe du Reptilium.

Dimanche 14 h 

Un dernier arrêt nous attend avant de conclure définitivement notre odyssée et de rentrer chez nous. Car il nous reste à saluer notre vieille connaissance de l’âge de pierre Herxi et à nous rendre pour cela au musée de Herxheim. Herxi et les autres trouvailles archéologiques jettent un voile digne d’Indiana Jones sur nos souvenirs historiques estompés.

 

 

Depuis que nous avons passé des vacances dans le Palatinat, nous avons appris que

7000 ans

nous séparent de la première culture paysanne, la culture rubanée, installée en Europe centrale, qui s’est distinguée par des pratiques rituelles mortuaires remarquables à Herxheim – des preuves de cannibalisme à l’époque néolithique ?


Le sel dans la soupe

provenait auparavant de saumures naturelles dans le fossé rhénan, que l’on faisait s’écouler et que l’on recueillait sur les murs d’épines des bâtiments de graduation afin d’en augmenter la teneur en sel.


Au Palatinat, deux « Klapp » valent mieux qu’un

Primo : la région accueille le trophée annuel et déjanté de la Klapprad-Cup, pour laquelle les participants pédalent corps et âme sous un déguisement en parfait accord avec un thème soigneusement choisi chaque année sur un vélo pliable, et secundo : le mètre pliant (« Klappmeter » en allemand) doté de rivets avec ressort a été inventé ici en 1886 par les frères Franz et Anton Ullrich et fut présenté pour la première fois en 1889 lors de l’Exposition universelle à Paris.

Qu’il s’agisse de piscines, de terrains de jeux, de châteaux-forts, de zoos, de tours à vélo ou de randonnées en famille – le Palatinat a tant à offrir pour le plus grand plaisir et satisfaire la soif d’aventure des petits et des grands. Découvrez nos informations et offres pour vos vacances en famille dans la région de la Route des vins allemande.

La famille Wolf a testé le pass Pfalzcard sous toutes les coutures. Les offres sont combinables à loisir et leur ont permis de réaliser de nombreuses découvertes, qui n’étaient pas à l’ordre du jour avant de partir en vacances. Nous prodiguons volontiers ce conseil, pour que vous aussi puissiez profiter de tous ces avantages lors de votre séjour chez nous !