Lorsque le soleil répand sa lumière sur le paysage du Palatinat, il réchauffe aussi les âmes. Surplombées par la chaîne de montagnes verdoyante de la forêt du Palatinat, les rangées de vignes structurent ce pays aux majestueuses allées d'arbres et aux villages idylliques. Les Romains qui appréciaient déjà le climat tempéré de la région y ont planté les premiers cépages il y a 2000 ans. Aujourd’hui, la vigne façonne l’image de la route des vins allemande sur plus de 85 kilomètres. Avec les amandiers, les figuiers, les citronniers et les châtaigniers, elle évoque aux visiteurs l'art de vivre et la légèreté typique des pays du sud. Les fleurs d'amandiers qui, au sortir de l’hiver, forment un ruban rose de Bad Dürkheim à Schweigen-Rechtenbach, accueillent les visiteurs en mariant fraîcheur de l’air, parfum subtil et lumière printanière. Les cafés, restaurants et fabriques de la route des vins s’en inspirent pour des recettes de tartes, de gelées et sirops finement aromatisés à la fleur d’amandier, de chocolat aux amandes, de truffes et de glace à la fleur d'amandier. En juin, les vignes et châtaigniers, appelés ici « Keschde », sont en fleur, annonçant ainsi l’arrivée de fruits bien mûrs et une récolte généreuse à l'automne.

Lire la suite