La Route des vins allemande est marquée par de nombreuses influences:

  • le paysage
  • le climat
  • les hommes
  • la culture
  • le plaisir

Tout ceci participe à l'image exceptionnelle de cette région : une contrée pittoresque au sud-est du Palatinat où cordialité et chaleur se dégagent de son charmant paysage, de ses villages paisibles et de ses habitants pleins de joie de vivre.

 

Le paysage sur 80 kilomètres

Des vignobles s'étendent de chaque côté de la chaussée de la Route des vins allemande. Alors que le nord est dominé par des sols érodés de grès bigarré, qui se prêtent parfaitement à la culture du riesling, le sud présente plutôt des sols calcaires et lourds très bien adaptés aux cépages de Bourgogne.

En plus du vignoble « Palatinat » qui se compose des zones de viticulture qui s'étendent à droite et à gauche de la Route des vins allemande, la région touristique éponyme est également marquée par les contreforts forestiers du Haardt, la lisière orientale de la Forêt palatine à l'ouest de la Route des vins. La Forêt palatine est le plus grand massif forestier continu en Allemagne. Il est sillonné d'innombrables sentiers de randonnée balisés.

À l'est de la Route des vins se déploie le « jardin potager » du Palatinat avec ses champs de salades et d'asperges. Ces cultures s'étendent à la plaine du Rhin.

La majeure partie demeure toutefois marquée par la viticulture qui façonne le paysage.

 

Le climat sur 80 kilomètres

La durée moyenne d'ensoleillement s'élève à 1 800 heures par an sur la Route des vins allemande. Ce climat rappelle à peu de choses près celui des pays méditerranéens, ce qui explique la possibilité d'y cultiver kiwis, figues et citrons.

 

Les habitants sur 80 kilomètres

Les palatins ne sont pas avares d'hospitalité. À chaque table des innombrables foires au vin se trouvera toujours une place de libre pour le visiteur de passage. Les palatins sont enclins au partage, et il n'est pas rare de voir une chope circuler à la ronde. En revanche, il peut s'avérer difficile de les comprendre. Surtout à une heure avancée de la nuit et les verres se vidant.

 

La culture sur 80 kilomètres

Nous, les palatins, nous aimons bien faire la fête. Plutôt deux fois qu'une ! Il est donc naturel à nos yeux de célébrer la première foire au vin avec la floraison des amandiers et de ne pas voir un seul week-end se passer sans un tel événement festif jusqu'à début novembre.

Les foires au vin s'accompagnent d'une pléiade de manifestations comme des concerts, des expositions, du théâtre, des représentations de cabaret, et bien plus.

 

Le plaisir sur 80 kilomètres

Le mot « plaisir » suffirait à caractériser la Route des vins allemande à lui seul.

Tout ce qui y est cultivé et élevé, et tout ce qui se présente dans votre assiette ou dans votre verre saura égayer vos papilles. Sans oublier le relief, les nombreuses manifestations, l'hospitalité des palatins et surtout la beauté du paysage.

 

Nous vous invitons cordialement à venir apprécier la Route des vins allemande!